textes emouvants ou autres

Mettez ici toutes vos vidéos, vos images vos blagues..qui pourrait plaire aux autres membres

Messagede pierre » Sam 5 Jan 2008 13:23

Effectivement c'est vraiment trés jolie. Je vais la mettre en Annonce Globale pour que tout le monde puisse profiter de ses trés jolies textes sexuality .

Je n'arrive pas trop à savoir, l'histoire du petit garcon et de sa soeur et sa mere, tu l'as vécu ou c'est une histoire ?
Pierre | Admin Jeu Arcade, pour votre plaisir
Toufoot.com Pronostics Football et cote et match gratuit || Jeu-Arcade.net Jeux d'arcade flash
Avatar de l’utilisateur
pierre
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1933
Inscription: Ven 8 Sep 2006 22:10
Localisation: Lyon

Publicité

Messagede sexuality » Sam 5 Jan 2008 13:37

Merci Pierre :-)

Ces textes je les trouve sur le net je les trouve tres beaux et certains sont issus d'histoires vraies et j'aime faire partager ce qui me touche :-)

Merci encore
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede drazic » Sam 5 Jan 2008 16:28

Très beau texte la, une bonne leçon de vie donné par les oiseaux. Merci Sexu encore une fois pour ce joli texte.

PS: t'inkiete pas je continue à chanter moi :lol:
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
drazic
Membre VIP
 
Messages: 310
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede jeanineneige » Sam 5 Jan 2008 17:56

merci sex pour ces jolis texte qui m ont mis les larmes au yeux et c'est tellement vrais la j ai besoins d un paquet de mouchoir ,tes textes vont droit au coeur bisous
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
jeanineneige
Actif
Actif
 
Messages: 374
Inscription: Jeu 15 Nov 2007 22:45
Localisation: monceau sur sambre ,charleroi

Messagede sexuality » Dim 27 Jan 2008 17:13

Pour papa

C'est moi, ton enfant, qui attend avec impatience l'instant de te connaître;
je suis là... juste à côté de toi,
et il te suffirait de placer ta main sur le ventre
de maman
pour que je reçoive de toi ma première caresse
et en même temps,
pour que maman soit encouragée;
elle est tellement inquiète à présent que je suis là,
c'est une lourde responsabilité de porter un enfant,
et il faut vraiment être deux pour le faire.

Toi, tu es près d'elle, et moi je suis en elle, grâce à toi.
Je vis près de son cœur et je devine tout,
rien qu'à l'entendre battre.
Tiens...quand ton pas retentit dans l'escalier,
il bat plus fort; quand tu rentres tard où que
tu parles un peu fort, il lui fait mal, et il pleure
quand tu oublies de la prendre dans tes bras
pour t'endormir...tu sais, papa, là où je suis et
bien malgré moi, je suis le témoin de bien des
choses et le confident
bien involontaire et impuissant.

C'est pourquoi, papa, je te demande
de prendre bien soin de maman;
cela n'a l'air de rien de porter un enfant,
mais je suis exigeant, moi !
Tu m'a donné le premier souffle de vie,
mais maman doit continuer à l'entretenir.
C'est elle qui m'aide à former mon cœur, mes reins,
mes poumons, mon sang, et mon cerveau,
et ma chair qui va recouvrir tout cela.
C'est elle aussi qui m'aide à l'obtenir ;
et, malgré cette lourde charge,
maman continue comme
avant à entretenir le foyer que bientôt
j'habiterai avec vous.

Un enfant, c'est le plus beau joyau de la création
et la mère en est l'écrin le plus extraordinaire;
mais à quoi bon si le principal artisan
est indifférent à son œuvre.
Oh! je sais, papa, que ton indifférence n'est
pas réelle et
qu'au fond de toi tu aspires
à me connaître et à m’aider.

Là, où je suis dans cet écrin chaud et douillet que
tu as choisi pour moi, il m’arrive de m'endormir à des heures irrégulières ou encore
d'être dérangé par la digestion
de maman, je ne lui en fait pas de reproches, mais,
vois-tu, elle ne prend son repas du soir et elle ne
va se coucher que lorsque tu es rentré...

Je ne sais pas encore si je suis une petite fille ou
un petit garçon, mais ce que je sais,
c'est qu'avec votre aide,
je serai le plus bel enfant du monde,
et aussi le plus aimant
et que je vous chérirai toute ma vie.

Papa, il faut que je te quitte, et pour que tu sois tout à
fait à ton aise, je te promets de fermer les yeux
dès que tu auras fini de lire ce message...

Oh ! papa...
tu viens d'embrasser maman...
Elle a fermé les yeux et il fait tout noir.........

Bonsoir Papa !
Bonsoir Maman !




Image
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede drazic » Dim 27 Jan 2008 21:58

C'est mignon comme tout, tout petit est deja ca sait ecrire :)
Non serieusement c tres beau et si realiste !!!!

Bravo mesdames :)
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
drazic
Membre VIP
 
Messages: 310
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

j'entends des pas..

Messagede sexuality » Jeu 31 Jan 2008 21:19

J'entends des pas ...
je vais mourir !

Il me reste peut-être un ou deux jours à vivre.
Personne n'est venu ... Je sais, je vais mourir.
Dans ma tête de chien, y a tant de souvenirs
Et j'étais si heureux au temps où j'étais libre...
Je vous aimais depuis presque une vie entière
Six ans, je m'en souviens, et c'était merveilleux
Vous m'avez "balancé" à travers la portière
Et je n'ai pas compris. C'était peut-être un jeu ...
Vous avez disparu au loin sur l'autoroute
Et je suis resté seul, me traînant au fossé
Le cœur désespéré et l'esprit en déroute,
Gémissant de douleur sous ma patte cassée ...
J'ai fini au refuge où j'attends chaque jour
Qu'on vienne me chercher pour tout recommencer...
Je ne vous en veux pas. J'ai pour vous tant d'amour
Qu'on sera bien chez nous comme par le passé...
Le nuit tout doucement a envahi ma cage ...
C'est vrai, je vous aimais et je vous aime encore
Je ne dormirai pas et j'attendrai l'aurore
En guettant tristement à travers le grillage
Et puis, quoi qu'il arrive, n'ayez pas de remords,
Au bout de mon amour, je vous offre ma mort
Vous pouvez à loisir vous dorer sur les plages
J'entends venir quelqu'un ...
Il vient d'ouvrir ma cage.



Image
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

juste une heure ..

Messagede sexuality » Dim 10 Fév 2008 11:12

Un homme arrive chez lui un soir fatigué
après une dure journée de travail,
pour trouver son petit garçon de 5 ans
assis sur les marches du perron.

- Papa, est-ce que je peux te poser une question ?

- Bien sûr !

- Combien gagnes-tu de l'heure ?

- Mais ça ne te regarde pas fiston !

- Je veux juste savoir. Je t'en prie, dis-le moi !

- Bon, si tu veux absolument savoir. $ 35.00 de l'heure.

Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.

Il revient vers son père et lui demande :

- Papa, pourrais-tu me prêter $ 10.00 ?

- Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir. Pour m'emprunter de l'argent !
Va dans ta chambre et couche-toi. J'ai eu une journée éprouvante,
je suis fatigué et j'ai pas le goût de me faire achaler avec
des niaiseries semblables.

Une heure plus tard, le père qui avait eu le temps de décompresser
un peu se demande s'il n'avait pas réagi trop fort à la demande
de son fils. Peut-être bien qu'il voulait s'acheter quelque chose
d'important. Il décide donc d'aller dans la chambre du petit.

- Dors-tu ?

- Non, papa !

- Écoute, j'ai réfléchi et voici le $10.00 que tu m'as demandé.

- Oh merci papa !

Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort $ 25.00.

Le père en voyant l'argent devient encore irrité.

- Mais pourquoi tu voulais $ 10.00 ? Tu en as $25.00 !
Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent ?

- C'est que... il m'en manquait.
Mais maintenant j'en ai juste assez.
Papa... est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps ?
Demain soir, arrive à la maison plus tôt.
J'aimerais dîner avec toi ..


Image
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede crash44 » Dim 10 Fév 2008 21:50

Comme d'habitude très beau et tellement réalité ! :)
Image
Avatar de l’utilisateur
crash44
Membre VIP
 
Messages: 3447
Inscription: Jeu 7 Déc 2006 08:59
Localisation: loire atlantique

a mediter

Messagede sexuality » Sam 1 Mar 2008 18:24

Alzheimer

Les souvenirs sont des trésors
Qu'on garde en soi jusqu'à sa mort.
Ils nous éclairent dans la nuit
Meublent nos esprits quand on est seul
Refont revivre nos aïeuls
Et donnent un sens à notre vie.

C'est grâce à eux qu'on revivra
Les meilleurs moments d'autrefois
Et qu'on revoit de vieux amis
Comme s'ils n'étaient jamais partis.


Certains souvenirs peuvent blesser
Et donner envie de les oublier
Mais ils permettent aussi d'éviter
Les pièges déjà rencontrés.

Que ferions-nous sans souvenirs ?
Sans mémoire pour nous définir ?
Pourtant de plus en plus de gens subisse ce calvaire
De ce mal qu'on nomme Alzheimer .

Juste un instant, essayez d'imaginer
Que vous oublier ceux que vous aimez,
Que tous vos gestes quotidiens
Pour vous ne signifient plus rien ?

Difficile à imaginer, n'est-ce pas ?
C'est pourtant la réalité.
Et le cruel destin
Que doivent endurer certains.

Ils ne sont pas seuls à souffrir
De voir sombrer leurs souvenirs,
Leurs proches aussi sont affligés
Mais cachent leurs larmes pour les respecter.
Ils gardent leur chagrin en eux,
Car chaque mot devient un Adieu,
En espérant à chaque fois... qu'au dernier moment.
Cette personne qu'ils aimaient tant
Se souviendra...
et ne gardera que le meilleur,
Gravé dans la mémoire de son coeur.




Image
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

PrécédenteSuivante


Sujet Similaires


Retourner vers Humour/Vidéos/Images

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Publicité
cron