textes emouvants ou autres

Mettez ici toutes vos vidéos, vos images vos blagues..qui pourrait plaire aux autres membres

textes emouvants ou autres

Messagede sexuality » Mer 14 Nov 2007 09:52

Ils sont si bien élevés, les gosses qui meurent de faim,
Ils ne parlent pas la bouche pleine, ils ne gâchent pas leur pain,
Ils ne jouent pas avec la mie, pour en faire des boulettes,
Ils ne font pas de petits tas, au bord de leur assiette,
Ils ne font pas de caprice, ne disent pas ‘j’aime pas’
Ne font pas la grimace, quand on enlève un plat,

Eux, ils ne trépignent pas, pour avoir des bonbons,
Ils ne donnent pas au chien, le gras de leur jambon,
Ne courent pas dans vos jambes, ne grimpent pas partout,
Ils ont le cœur si lourd, qu’ils vivent à genoux,
Pour leur repas, ils attendent sagement,
Ils pleurent quelquefois, quand ça dure trop longtemps…

Non, non rassurez-vous, ils ne vont pas crier,
Ces petits enfants là, ils sont trop bien élevés,
Eux, pleurent sans bruit, on ne les entend pas,
Ils sont si petits, qu’on ne les voit même pas,
Ils savent qu’ils ne peuvent, rien attendre de leur mère,
Ils cherchent stoïquement, du riz dans la poussière,

Mais ils ferment les yeux, quand l’estomac se tord,
Quand la douleur atroce, irradie tout leur corps,
Non, non soyez tranquilles, ils ne vont pas crier,
Ils n’en ont plus la force, seuls leurs yeux peuvent parler,
Ils vont croiser leur bras, sur leur ventre gonflé,
Ils vont prendre la pose, pour faire un bon cliché…

Ils mourront doucement, sans bruit, sans déranger,
Ces petits enfants là, ils sont si bien élevés
Dernière édition par sexuality le Jeu 15 Nov 2007 01:01, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Publicité

Messagede drazic » Mer 14 Nov 2007 13:56

C'est tellement vrai!!!!
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
drazic
Membre VIP
 
Messages: 310
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede fanie » Mer 14 Nov 2007 16:46

:cry:
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
fanie
Confirmé
Confirmé
 
Messages: 140
Inscription: Mar 13 Mar 2007 18:24
Localisation: Haute-Savoie

Messagede sexuality » Jeu 15 Nov 2007 01:02

Je suis sur un lit d'hôpital, le docteur dit que c'est une opération très
difficile et je ne pourrai peut-être pas la faire. Il me faut un nouveau coeur...
J'ai besoin de soutien mais mon copain n'est toujours pas arrivé.
L'opération est finie, les docteurs disent que tout s'est bien passé Mais
j'ai besoin de soutien et il n'est toujours pas arrivé.
Une semaine est passée, je suis sortie de l'hôpital, je vais bien mais mon
copain n'est toujours pas venu, a présent je vais aller chez lui, ça me
préoccupe beaucoup.
Je suis allée chez lui, j'ai frappé longuement, mais il n'y avait personne.
Je suis entrée, la porte était ouverte, et sur la table il y avait un mot
qui disait:
"Mon amour, pardonne moi de ne pas t'avoir apporté le soutien dont tu
avais besoin, j'ai voulu te faire un cadeau, mon coeur ne bat plus en moi
mais je suis heureux de te l'avoir donné à toi, il continue de vivre à
travers toi Je t'aime "
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede drazic » Jeu 15 Nov 2007 01:03

C'est si beau l'amour, mais keske c triste alalalala ki oserait faire ca de nos jours????
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
drazic
Membre VIP
 
Messages: 310
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede sexuality » Jeu 15 Nov 2007 01:17

Texte écrit par une vieille dame terminant sa vie en "gériatrie".

Les soignants ont retrouvé cette lettre sous son oreiller après son décès...
Que vois-tu, toi qui me soignes, que vois-tu ?

Quand tu me regardes, que penses-tu ?

Une vieille femme grincheuse, un peu folle,
le regard perdu, qui bave quand elle mange et ne répond jamais
quand tu dis d'une voix forte "essayez" et qui
semble ne prêter aucune attention à ce qu'elle fait...

Qui docile ou non, te laisse faire à ta guise,
le bain et les repas pour occuper la longue journée.

C'est ça que tu penses, c'est ça que tu vois ?

Alors ouvre les yeux, ce n'est pas moi.

Je vais te dire qui je suis, assise là, tranquille,
me déplaçant à ton ordre, mangeant quand tu veux...
je suis la dernière des dix, avec un père, une mère;
des frères, des soeurs qui s'aiment entre eux...

Une jeune fille de seize ans, des ailes aux pieds,
rêvant que bientôt elle rencontrera un fiancé...

Déjà vingt ans, mon coeur bondit de joie
au souvenir des voeux que j'ai fait ce jour-là.

J'ai vingt-cinq ans maintenant et un enfant à moi,
qui a besoin de moi, pour lui construire une maison...

Une femme de trente ans, mon enfant grandit vite;
nous sommes liés l'un à l'autre par des liens qui dureront...

Quarante ans, bientôt il ne sera plus là,
mais mon homme est à mes cotés et veille sur moi.

Cinquante ans, à nouveau jouent autour de moi des bébés.

Nous revoilà avec des enfants, moi et mon bien-aimé.

Voici les jours noirs, mon mari meurt.

Je regarde vers le futur en frémissant de peur
car mes enfants sont très occupés pour élever les leurs
et je pense aux années et à l'amour que j'ai connus.

Je suis vieille maintenant et la vie est cruelle et
elle s'amuse à faire passer la vieille pour folle.

Mon corps s'en va.
Grâce et forme m'abandonnent.

Et il y a une pierre là où jadis il y avait un coeur.

Mais dans cette vieille carcasse, la jeune fille demeure.

Le vieux coeur se gonfle sans relâche.
Je me souviens des joies et des peines.
Et à nouveau je revis ma vie et j'aime ..
Je repense aux années trop courtes et trop vite passées
et accepte cette réalité implacable.

Alors, ouvre les yeux, toi qui me regarde et qui me soigne.

Ce n'est pas la vieille femme grincheuse que tu vois...
Regarde mieux et tu verras...
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede drazic » Jeu 15 Nov 2007 01:20

tu vas finir par me faire pleurer, mais il est vrai kune personne agée à peut etre son apparence physique ki change mais elle garde au fond d'elle son coeur et son ame d'enfant.
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
drazic
Membre VIP
 
Messages: 310
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Messagede crash44 » Jeu 15 Nov 2007 01:38

Oui tout ça est si vrai et si bien dit ! Bah t'as raison drazic les larmes me montent aux yeux, mais c'est vrai , je suis super sensible personnellement et j'aime les gens, qu'ils soient beaux , moches, enfants ou vieux et je respecte tellement chacun que je suis obligée d'être sensible à tout ce que je viens de lire !

Merci sexuality pour ces beaux textes !
Image
Avatar de l’utilisateur
crash44
Membre VIP
 
Messages: 3447
Inscription: Jeu 7 Déc 2006 08:59
Localisation: loire atlantique

Messagede fanie » Jeu 15 Nov 2007 10:06

J'ai été soignante en gériatrie et j'ai tjr respecter les personnes âgées, cé pas toujours facile, on en voient de toutes les couleurs mais ces personnes ont droit au respect!!!
Très bo et telement vrai ce texte
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
fanie
Confirmé
Confirmé
 
Messages: 140
Inscription: Mar 13 Mar 2007 18:24
Localisation: Haute-Savoie

Messagede sexuality » Ven 16 Nov 2007 11:03

Je suis allée à une soirée maman...

(source inconnue )

Je suis allée à une soirée, maman,
et je me suis souvenue de ce que tu m'avais dit.
Tu m'avais dit de ne pas boire,
alors je n'ai pas bu.
Je n'ai pas bu avant de conduire, maman,
même si les autres m'ont incitée.
Je sais que j'ai fait la bonne chose.
Je sais que tu as toujours raison.

Maintenant, la boum est presque terminée, maman,
et tout le monde prend le volant.
Quand je suis entrée dans mon auto,
j'ai su que je rentrerais à la maison grâce à la
manière dont tu m'as élevée.
J'ai commencé à conduire, maman,
et comme je sortais pour prendre la route,
l'autre auto ne m'a pas vue, et elle m'a frappé.
Je suis étendue sur le pavé, maman.

J'ai entendu le policier dire que l'autre garçon était saoul, maman, et maintenant, je suis celle qui paye!
Je suis couchée ici, en train de mourir, maman,
j'espère que tu arriveras bientôt.
Comment ceci pouvait m'arriver à moi ?
Ma vie vient d'éclater comme un ballon.
Je baigne dans mon sang, maman.
J'entends les ambulanciers parler,
et je vais mourir dans peu de temps.

Je voulais simplement te dire, maman :
je te jure que je n'ai pas bu!
C'était les autres maman.
Les autres n'ont pas réfléchi.
Ce garçon était probablement à la même soirée que moi.
La seule différence c'est qu'il a bu et que c'est moi qui vais mourir. Je sens beaucoup de douleur maintenant.

Le garçon qui m'a frappé marche
et je ne crois pas que ce soit juste.
Je suis étendue ici en train de mourir et il me regarde
en me fixant...

Dis à mon frère de ne pas pleurer, maman.
Dis à papa d'être brave et quand je serai au paradis, maman,
tu écriras: la fille à papa, sur ma pierre tombale.
Quelqu'un aurait dû lui dire, maman,
de ne pas conduire s'il avait bu.
Si seulement quelqu'un lui avait dit, maman,
je serais encore vivante.
Ma respiration devient de plus en plus courte, maman,
et j'ai peur.
S'il-te-plait, ne pleure pas maman.
Quand j'avais besoin de toi tu étais toujours là.
J'ai une dernière question maman avant de te dire adieu:
Je n'ai pas bu avant de conduire, alors pourquoi suis-je celle qui meurt?
Avatar de l’utilisateur
sexuality
Membre VIP
 
Messages: 268
Inscription: Mar 6 Nov 2007 17:34

Suivante


Sujet Similaires


Retourner vers Humour/Vidéos/Images

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Publicité
cron