SPORT

SPORT

Messagede Eve31 » Lun 28 Mai 2007 21:18

FOOT---Image

Foot - L1 - Lyon La fête sous la pluie
dim 27 mai, 08h32

Ils étaient moitié moins nombreux qu'en 2006 mais quelques 5000 supporters de Lyon se sont tout de même réunis samedi soir dans le centre-ville et sous la pluie pour fêter le 6e titre historique de champion de France. Compte tenu de la météo humide, la parade des joueurs, prévue par la municipalité sur quelques centaines de mètres en direction de la place des Terreaux, lieu traditionnel des fêtes de l'OL, a été annulée.

En revanche, un podium avait été installé sur le perron de l'Hôtel de ville. Le sénateur-maire de la ville, Gérard Collomb, après avoir crié sa fierté (« Aucun club en France n'avait gagné six titres d'affilée. Partout où je vais, on me parle de l'OL !»), a fait ovationner le Président Aulas et l'entraîneur, Gérard Houllier. Si le stratège rhodanien s'est montré plutôt discret, Jean-Michel Aulas a lui assuré une partie du «show», évoquant « l'ambition inavouable d'aller chercher un 7e titre mais aussi, une fois pour toutes, cette "coupe aux grandes oreilles" qui mettra Lyon sur le toit de l'Europe ».

« Florent Malouda, qui vient de resigner jusqu'en 2025 !», a plaisanté le président de l'OL, au moment où l'attaquant international, en négociations avec le club, a reçu sa récompense, une médaille de la ville de tous les titres depuis 2001. Un groupe musical était également présenté pour donner le ton aux festivités qui ont duré une partie de la nuit


____________________________________________________________
Image


L1 / LYON :Deschamps favori, Perrin challenger
sam 26 mai, 12h02



Jean-Michel Aulas s’est donné une semaine pour trouver un successeur à Gérard Houllier. Didier Deschamps et Alain Perrin tiennent la corde. Le premier part favori mais le second peut créer la surprise.


JMA : « Ce sera dur de trouver mieux que Gérard. Ce sera un gros challenge. »

En remportant deux titres de champion de France, Gérard Houllier a effectivement fait mieux que Jacques Santini. Mais moins bien que Paul Le Guen et ses trois sacres. Surtout, l’ancien coach de Liverpool, venu dans le Rhône pour permettre à l’OL de franchir un palier sur la scène européenne, a failli dans sa mission. Pire, cette saison, Lyon n’était même pas présent en quarts de finale de la Ligue des Champions. Sans parler des conflits humains qui se sont multipliés avec des personnages clés du club (Bernard Lacombe notamment) ou des joueurs qui ne supportaient plus leur entraîneur (Wiltord, Fred, A.Diarra). Difficile de trouver mieux que Gérard Houllier ? Pas si sûr pensent déjà de nombreux observateurs de l’OL… En tout cas, Didier Deschamps ne souffre pas de la comparaison avec son homologue. Après avoir emmené Monaco en finale de la C1, l’ancien capitaine des Bleus vient de faire remonter la Juventus en Serie A. Solide CV. Idem pour Alain Perrin, convaincant lors de son passage à l’OM comme lors de son aventure anglaise à Portsmouth. Avec Sochaux, l’ancien coach de Troyes a encore fait mieux en emmenant ses garçons sur le toit de la Coupe de France dès son arrivée.

JMA : « Ils sont nombreux à vouloir venir. Je n’ai pas besoin de passer de coups de fil. »

A partir de samedi soir, l’Olympique Lyonnais sera officiellement sans entraîneur. Autant dire que tous les techniciens de France et de l’étranger à la recherche d’un poste vont envoyer leur CV à Jean-Michel Aulas. On ne présente plus celui de Didier Deschamps. Mais jusqu’à vendredi soir, il y avait un gros hic puisque Deschamps, alors encore entraîneur de la Juve, n’était pas libre. C'est désormais le cas, DD ayant démissionné à l’issue d’une réunion avec ses dirigeants. Concernant Alain Perrin, il ne devrait pas non plus tarder à trouver un arrangement avec Sochaux. Perrin et l’ancien capitaine sochalien Isabey ne s’entendent plus et il se murmure du côté du Doubs que l’un des deux hommes ne sera plus là à la reprise. Jean-Marc Furlan étant fortement pressenti pour prendre en main l’équipe doubienne, on se doute déjà de quel homme il s’agit…

JMA : « Une très grande expérience européenne n’est pas obligatoire comme quand nous avions engagé Gérard Houllier. Cette fois, la jeunesse, le dynamisme et le sang neuf seront déterminants. »

Trois critères qui semblent parfaitement correspondre au portrait que l’on pourrait faire de Didier Deschamps entraîneur. Passé de l’autre côté de la barrière en 2001 après une des carrières les plus riches de l’histoire du ballon rond, l’ancien milieu de terrain de Chelsea a prouvé avec Monaco puis avec la Juventus tout récemment qu’il était capable de driver avec succès n’importe quel grand club européen. A l’ASM, il avait réussi en Ligue des Champions un parcours somptueux uniquement stoppé en finale par Porto. A Turin, il a réussi à remplir la mission très délicate de faire remonter le club dès l’année suivant sa descente. Et on n’oublie pas qu’il n’a que 39 ans. Certes plus vieux que Deschamps, Alain Perrin fait néanmoins partie, à 51 ans, des jeunes entraîneurs français. Son expérience des grands rendez-vous est moins impressionnante mais ses expériences aux Emirats et en Angleterre en font un coach « caméléon », capable de s’adapter très rapidement à tout challenge.

JMA : « On veut quelqu’un qui a l’envie de gagner et qui n’est pas usé. Il devra avoir une connaissance du foot français et européen. »

Batailleur infatigable du temps de sa splendeur de joueur, Didier Deschamps a tout gagné en club comme avec les Bleus. Champion du monde et d’Europe avec l’équipe de France, Deschamps veut maintenant se créer un palmarès semblable mais comme entraîneur. Avec Monaco, il est passé tout près de la Ligue des Champions. Nul doute qu’il ferait de cette épreuve l’un de ses objectifs principaux avec l’OL. Alain Perrin n’a gagné que l’Intertoto avec Troyes et la Coupe de France avec Sochaux. Mais cela n’en fait pas moins de lui un entraîneur aux dents longues, assoiffé en permanence de nouveaux succès.

JMA : « Devra-t-il parler français ? En partie oui… »

On voit mal Aulas prendre un entraîneur qui ne parle pas français. Donc bien évidemment, Didier Deschamps et Alain Perrin apparaissent là aussi comme de solides candidats au poste. D’autant que les deux hommes présentent également la particularité de parler d’autres langues, ce qui est toujours très précieux lorsque l’on compte un effectif international. Deschamps parle l’italien, l’anglais et l’espagnol. Perrin parle couramment anglais et a de bonnes notions d’arabe.

JMA : « J’espère annoncer le nom du futur entraîneur avant la fin de la semaine prochaine. »

La démission de Didier Deschamps correspond parfaitement au timing. Tellement bien que tout semble avoir été minutieusement programmé pour permettre l’arrivée de l’ancien capitaine des Bleus en remplacement de Gérard Houllier. Mais Alain Perrin, à ce petit jeu, pourrait bien surprendre tout le monde. Le coach sochalien doit en effet faire le point sur sa situation et son avenir avant de partir en vacances. Tout pourrait donc être réglé dès la semaine prochaine. Comme le souhaite Jean-Michel Aulas.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Eve31
Membre de la légion d'honneur
Membre de la légion d'honneur
 
Messages: 1807
Inscription: Ven 5 Jan 2007 20:45

Publicité

Messagede Eve31 » Sam 2 Juin 2007 21:27

TENNIS


Roland-Garros: c'est fini pour les Français
sam 02 jui, 21h31


PARIS (Reuters) - Les deux derniers Français du tableau masculin, Paul-Henri Mathieu et Olivier Patience, ont à leur tour sombré samedi à Roland-Garros.


Il n'y aura donc pas de Français en deuxième semaine.


Double tenant du titre, Rafael Nadal a poursuivi pour sa part sa promenade de santé. L'Espagnol a dominé son compatriote Albert Montanes, 6-1 6-3 6-2, en deux heures et 21 minutes.


Pour une place en quart de finale, il rencontrera l'Australien Lleyton Hewitt, ancien numéro un mondial et classé tête de série numéro 14, qui a battu le Finlandais Jarkko Nieminen, n°20, sur le score de 1-6 6-3 7-5 6-2.


Si la défaite de Patience face à Novak Djokovic, tête de série numéro six, est logique au regard du classement, celle de Mathieu est plus décevante.


"PHM", qui avait réalisé un beau début de saison sur terre battue en s'imposant à Casablanca avant d'atteindre le dernier carré à Estoril, a cédé face au Russe Igor Andreev, 125e à l'ATP, sur le score de 7-6 (7-4) 6-0 6-3, en deux heures et dix minutes.


Mathieu, 40e mondial, n'a pas fait illusion bien longtemps face au Russe, avant-dernier joueur à avoir battu Rafael Nadal, double tenant du titre à Roland-Garros, sur terre battue.


Après avoir laissé échapper trois balles de break au premier jeu, Mathieu s'est rapidement retrouvé mené 4-2 dans le set initial.


S'il parvenait à revenir à hauteur d'Andreev et à arracher un tie-break, il finissait par céder la manche, sept points à quatre dans le jeu décisif.


Dès lors, la rencontre devenait un calvaire pour le Français, qui s'effondrait. Il perdait le deuxième set sur le score cruel de 6-0 et cédait rapidement son service dans le troisième avant de rendre les armes.


"Il m'a marché dessus, il ne m'a pas laissé l'occasion pour revenir. Sa frappe est vraiment impressionnante, un peu comme un (Rafael) Nadal en droitier. Malheureusement, je n'étais pas assez bien physiquement pour contrer sa frappe et prendre le jeu à mon compte", n'a pu que regretter Mathieu.


En huitièmes de finale, Andreev rencontrera le Chypriote Marcos Baghdatis, tête de série numéro 16. Le finaliste de l'Open d'Australie 2006 a bénéficié de l'abandon du Tchèque Jan Hajek. Le score était de 6-2 6-2 après 58 minutes lorsque Hajek a jeté l'éponge, victime d'une tendinite à l'épaule.


Olivier Patience s'est lui montré héroïque face au Serbe Djokovic, quart de finaliste l'an passé et sixième joueur mondial. Le Français, fanatique de la terre battue et 129e mondial, a fait honneur à l'invitation que lui avaient délivrée les organisateurs en livrant une bataille acharnée.


Il s'est finalement incliné 7-6 2-6 3-6 7-6 6-3, après plus de quatre heures.


"Il n'a jamais montré un signe de faiblesse. Bravo c'est un grand champion", a dit Patience à sa sortie du court, répondant au Serbe de 20 ans qui avait auparavant déclaré : "je suis content d'avoir gagné mais je pense qu'il était meilleur que moi aujourd'hui."


Au prochain tour, Djokovic rencontrera l'Espagnol Fernando Verdasco, qui a battu son compatriote David Ferrer, tête de série numéro 12, sur le score de 4-6 7-6 6-3 6-3.


Le Suédois Jonas Björkman a lui réalisé un petit exploit. A 35 ans, il a franchi pour la première fois depuis 11 ans le troisième tour des Internationaux de France.


Aujourd'hui classé 97e mondial, après avoir été quatrième il y a dix ans, Björkman a battu l'Espagnol Oscar Hernandez, 61e mondial, sur le score de 6-7 6-3 6-0 6-1.


Pour une place en quart de finale, le Suédois aura fort à faire face à un autre Espagnol, Carlos Moya.


L'ancien numéro un mondial, vainqueur de Roland-Garros en 1998, n'a fait qu'une bouchée de l'Argentin Juan Pablo Brzezicki, 6-1 6-3 7-5.




Image
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Eve31
Membre de la légion d'honneur
Membre de la légion d'honneur
 
Messages: 1807
Inscription: Ven 5 Jan 2007 20:45

Messagede Eve31 » Ven 8 Juin 2007 08:21

RUGBY

Coupe du monde - 100 jours pour rêver
Eurosport - mer., 30 mai 09:11:00 2007
Coupe du monde - Dans exactement 100 jours, le 7 septembre, s'ouvrira la Coupe du monde, organisée en France. Une chance unique pour le rugby tricolore. Un double défi également. Au niveau de l'organisation d'abord, mais surtout au plan sportif, où l'on n'attend rien d'autre qu'un titre mondial.

Le rugby français entre à compter de ce mercredi dans la phase la plus excitante de Sa Coupe du monde. La dernière ligne droite. Au bout, il y a la fête. Et peut-être la gloire. C'est tout le bien que l'on souhaite à Bernard Laporte, Raphaël Ibanez et tous les autres. Au rugby français, tout simplement. Ce rugby qui a le vent en poupe depuis quelques années et dont la transition vers le professionnalisme a aujourd'hui, pour beaucoup, valeur d'exemple. La réussite du Mondial permettrait de confirmer cette dynamique.

Ce succès pourra se mesurer à plusieurs échelles du point de vue français. Organisationnel, et sportif. Sur le premier plan, la partie est déjà presque gagnée. On sait ainsi que le record de spectateurs sera pulvérisé. "A 100 jours du premier match, 1,9 million de billets ont déjà été vendus. Le record absolu, établi en Australie en 2003, est déjà battu ", souligne Bernard Lapasset dans un entretien accordé lundi à Midi Olympique. Un aspect primordial pour le président de la FFR, désireux "de donner au monde entier l'image d'une compétition faisant le plein ." Selon lui, au niveau de l'organisation, "le Mondial est déjà un succès."

"L'émotion viendra de l'équipe de France"

Mais il ne laissera une trace indélébile que si, et seulement si les Bleus en sont dignes. "Il ne sert à rien de bâtir la Coupe du monde si les Bleus ne nous donnent pas ce bonheur immense. L'émotion viendra de l'équipe de France", rappelle Bernard Lapasset. Le XV de France aura donc une obligation de résultat. Autant le dire clairement, de victoire. Pourquoi obligation? Parce qu'il évolue à domicile. Parce que l'ennemi juré, l'Angleterre, a inscrit son nom au palmarès de l'épreuve voilà quatre ans, rejoignant la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du Sud au rang des lauréats. La France est donc désormais la seule (très) grande nation du rugby moderne sans titre mondial. Si elle n'y parvient pas chez elle, devant son public, où et quand atteindra-t-elle son Graal?

Les Bleus de Bernard Laporte ont aussi pour mission d'égaler leurs cousins footeux, dont l'aventure collective de 1998 a marqué les esprits et les mémoires. Si le rugby ne sera jamais le foot en terme de sport de masse, et c'est sans doute à souhaiter car ce jeu y perdrait une partie de son identité, la comparaison sera inévitable. Aux yeux des médias, et à ceux du grand public. Bernard Lapasset ne manque d'ailleurs jamais une occasion de puiser dans cette référence une source d'espoir, autant que de motivation. Aujourd'hui médiatiquement viable, le rugby peut et doit franchir un nouveau pas à ce niveau à l'automne.

Interrogations

Pour succéder aux Anglais, les hommes de Laporte doivent encore répondre à plusieurs interrogations, que les tests de novembre dernier et le Tournoi 2007 n'ont pas permis de trancher. Concernant les hommes, d'abord. Les Bleus manquent encore de certitudes à certains postes clés, notamment les piliers, le numéro 8 ou encore à l'ouverture, soit une bonne partie de la colonne vertébrale de l'équipe. Qui en 10? Skrela ou Michalak? Qui en 8? Chabal, Harinordoquy ou un autre? Et quels piliers? Marconnet reste incertain pour le Mondial, De Villiers et Milloud sont sur le flanc pour le moment. On s'inquiétait du manque de réservistes de qualité mais l'angoisse s'est propagée jusqu'aux tauliers du poste. Les questions demeurent donc sensiblement les mêmes qu'il y a un an, et c'est là une source d'inquiétude.

Une fois les hommes choisis, restera la question du jeu. Comment doit-on jouer pour gagner la Coupe du monde? La question agace Bernard Laporte. "Le seul jeu que l'on doit pratiquer, c'est celui qui gagne", rappelait-t-il au mois de mars. Bien sûr, il conviendra d'être fort, et même intraitable, sur les bases: conquête, jeu au pied, défense. Sans ce triptyque majeur, point de salut. Mais on n'arrivera pas à nous convaincre que le XV de France peut triompher sans y ajouter cette touche si personnelle, ce french flair offensif qui a construit sa légende. Ses deux plus grands exploits en Coupe du monde (demi-finales victorieuses contre l'Australie en 1987 et les Blacks en 1999), furent frappés du sceau de ce grain de folie, source de tant de plaisirs, qui n'appartient qu'aux Bleus. Il leur reste aujourd'hui 100 jours pour être prêts. Et autant pour rêver.
Image
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Eve31
Membre de la légion d'honneur
Membre de la légion d'honneur
 
Messages: 1807
Inscription: Ven 5 Jan 2007 20:45

Messagede Eve31 » Sam 23 Juin 2007 08:41

HENRY AU BARCA

Liga - Thierry Henry quitte Arsenal. L'attaquant des Gunners a déclaré dans une interview au quotidien L'Equipe qu'il allait signer pour quatre ans avec le FC Barcelone lundi. Un transfert dont le montant avoisinerait les 24M d'euros.

Plus d'infosLe journal des transferts
Il semble bien que le feuilleton Thierry Henry ait touché à sa fin. L'attaquant international d'Arsenal a confirmé son départ pour la Catalogne dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. "J'ai toujours dit que si je m'en allais, je n'irais qu'à Barcelone. J'ai choisi Barcelone.Je vais y signer pour les quatre prochaines saisons" a déclaré Henry. "J'ai choisi ce club pour le football qu'il pratique, son histoire, son stade", reconnaît-il. La radio Cadena Ser puis tous les médias espagnols avait relayé vendredi la même information, citant une source proche du club : après une saison ratée, pour lui comme pour son club, le Français rejoint Barcelone pour quatre ans, moyennant la somme de 24 millions d'euros. De même source, le transfert aurait été conclu par Ferran Soriano, le vice-président du club catalan. Le Barça, que l'on croyait voué à l'éclatement après son échec en Liga, rebondit ainsi de manière spectaculaire. Avec Henry (10 buts en 17 matches la saison dernière), les Blaugranas disposeront la saison prochaine de l'une des armadas offensives les plus impressionnantes du Vieux Continent.

Qui peut se targuer en Europe de posséder des joueurs du calibre de Ronaldinho, Eto'o, Messi et Henry ? "C'est un grand copain et nous jouerons ensemble la saison prochaine", se réjouissait déjà Samuel Eto'o, jeudi. Et malgré la présence de joueurs tels que Ronaldinho, Messi et bien entendu lui-même, le Camerounais est certain qu'il y a de la place pour le deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus (39 réalisations). Le mieux n'est pas l'ennemi du bien : "Il y a de la place pour tout le monde", a-t-il ajouté avant d'assurer qu'il n'avait pas envie de quitter le navire. Après avoir abandonné son titre de champion au Real Madrid, le club catalan a déjà commencé à s'activer pour reconquérir l'Espagne, voire l'Europe.

Un goût d'inachevé

A Arsenal en revanche, le départ de Thierry Henry laissera le sentiment d'une histoire d'amour inachevée. Après avoir répété à qui voulait bien l'entendre qu'il était à Arsenal "pour la vie", Titi a dû s'en rendre à l'évidence et changer son discours. Depuis plusieurs semaines déjà, le ton était moins sûr. A 30 ans, et malgré un incroyable total de 226 buts en 8 saisons (369 matches), il rejoint l'Espagne pour tenter de conquérir ce qu'il a simplement touché du bout des doigts avec les Gunners en 2006 (C1) et en 2000 (C3) : un trophée européen. Et il n'est plus un secret que le départ du directeur exécutif David Dein, écarté car il souhaitait une prise de contrôle du club par l'Américain Stan Kroenke, n'est pas étrangère à sa décision.

Mais Arsenal pourrait également trouver son compte dans ce divorce. En vendant 24 millions d'euros un joueur de presque 30 ans dont la saison a été entachée par de nombreuses blessures, le club londonien s'assure une jolie enveloppe financière pour assouvir ses besoins de recruter. Et le principal chantier sera de trouver un remplaçant à Henry. La piste David Trezeguet, évoquée par la presse britannique, semble s'être essoufflée d'elle-même. L'objectif prioritaire des Gunners serait en fait de faire revenir Nicolas Anelka. Wenger accueillerait ainsi un joueur qu'il connaît bien et qui possède un profil similaire à celui de Henry. Quant à l'attaquant de Bolton, il retrouverait un club qu'il connaît par coeur et dans lequel il a vécu ses plus grandes heures de gloire.

Après Henry, Anelka ?

Arsène Wenger a donc du pain sur la planche. S'il est toujours à Arsenal... Car la situation de l'ancien entraîneur de Monaco est encore floue et la rumeur court déjà sur une possible arrivée à Barcelone. Selon The Sun, le Français serait en effet dans le viseur du Barça et Ferran Soriano se serait déjà entretenu avec lui la semaine dernière à Paris pour évoquer son avenir. "Après ce qu'il a réalisé avec David Dein, ce serait difficile pour lui de rester. Sans David Dein, ce n'est plus la même chose pour lui" , s'interrogeait lui-même Patrick Vieira. Le départ de David Dein combiné à celui de Thierry Henry le pousseront-ils à changer d'air ? Ou Wenger, à qui il reste un an de contrat, restera-t-il fidèle à Arsenal jusqu'au bout ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Eve31
Membre de la légion d'honneur
Membre de la légion d'honneur
 
Messages: 1807
Inscription: Ven 5 Jan 2007 20:45

Messagede man_in_witte » Jeu 5 Juil 2007 11:05

vive notre juju demi a wimbeldon contre une francaise je crois (je suis un peut chauvin non) que cette annee elle vas enfin l'avoir son dernier grand chelem
quand le sage montre les etoiles le sot regarde le doigt
Avatar de l’utilisateur
man_in_witte
Débutant
Débutant
 
Messages: 33
Inscription: Mer 13 Juin 2007 06:39
Localisation: liege

Messagede crash44 » Jeu 5 Juil 2007 11:15

oui c'est une grande joueuse, elle mérite bien ses titres !
Image
Avatar de l’utilisateur
crash44
Membre VIP
 
Messages: 3447
Inscription: Jeu 7 Déc 2006 08:59
Localisation: loire atlantique

Messagede Eve31 » Jeu 5 Juil 2007 12:05

si vous avez aussi de bonnes infos du jour en image,n'hésitez pas.merci
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Eve31
Membre de la légion d'honneur
Membre de la légion d'honneur
 
Messages: 1807
Inscription: Ven 5 Jan 2007 20:45

Re: SPORT

Messagede candy73 » Dim 9 Aoû 2009 13:38

je suis passionnée de foot aussi mais comme je suis de belgique je ne conait pas bien le foot français :)
candy73
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Inscription: Mar 4 Aoû 2009 17:54

Re: SPORT

Messagede pierre » Dim 9 Aoû 2009 23:09

Bonsoir candy,

si tu aimes le foot et en particulier le foot belge je t'invite sur Toufoot.com

http://www.toufoot.com/autet_chtbel/championnat-de-belgique.html

Ou tu pourras voir les résultats et faire des pronostics de foot
Pierre | Admin Jeu Arcade, pour votre plaisir
Toufoot.com Pronostics Football et cote et match gratuit || Jeu-Arcade.net Jeux d'arcade flash
Avatar de l’utilisateur
pierre
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1933
Inscription: Ven 8 Sep 2006 22:10
Localisation: Lyon



Sujet Similaires

Cheap Mens Ash Sport Shoes SRDWER34E
Forums: Presentation
Auteur: LouisAvery
Réponses: 0

Sport Zuma
Forums: Bug
Auteur: fleure
Réponses: 0

sport
Forums: Sport divers
Auteur: lènie
Réponses: 2

yeti sport part 4
Forums: Bug
Auteur: cathycordo
Réponses: 1

bug yéti sport 4
Forums: Bug
Auteur: crash44
Réponses: 2


Retourner vers Sport divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

  • Publicité
cron